Au coup d'envoi de la finale de la 6e édition de la coupe de l'amitié

Dans la soirée de ce Samedi 29 septembre 2019 à Ouagadougou, la finale de la sixième édition du tournoi de   Maracaña    de l’amitié s’est jouée.  C’est l’équipe de KFC qui a remporté la finale en s’imposant aux tirs aux buts devant celle de Royal services. 

Au coup d’envoi de la finale de la 6e édition de la coupe de l’amitié

A en croire le capitaine de KFC,  la lutte a été âpre en cette finale de la 6e édition de la coupe de l’amitié en maracana jouée le 29 septembre dernier, mais avec un peu plus de chance, son équipe l’a remportée   aux tirs au but devant celle  de Royal services.

L’équipe de KFC s’en est tirée avec  un jeu de maillot, la somme de soixante-quinze  mille francs CFA et l’équipe défaite,  un jeu de maillot et la somme de cinquante mille francs CFA.

«Jeunesse, sport et lutte contre la drogue»

La compétition démarrée dans le mois d’août   était  placée sous le thème :   « Jeunesse, sport et lutte contre la drogue ». A écouter M. Lallogo, ce choix s’explique par le fait qu’un bon nombre de  jeunes s’est  adonné à la drogue ; « c’est triste pour une population à 75% jeune », a-t-il dit.

Au départ, seize   équipes étaient en lice  de cette compétition  à laquelle ont été associés la pétanque et  le dépistage de l’hépatite A, B et C.

16 équipes au départ

Le promoteur Patrick Ludovic Lallogo a laissé entendre que    l’objectif de ce tournoi est d’éviter que les jeunes soient oisifs pendant les vacances scolaires. Son idée,  les amener à compétir, car la vie en elle-même   est une compétition.

Le patron de la cérémonie, l’honorable Ludovic Dramane Thombiano, a affirmé que   ce qu’il a vu ce soir est un bon exemple ; qu’il faut considérer à sa juste valeur.

De son avis, dans tous les secteurs de la ville de Ouagadougou et un peu partout dans le Burkina Faso, l’on  devrait vivre des exemples similaires, pas seulement au niveau du  sport, mais dans  d’autres disciplines. Il a félicité le promoteur et tous les acteurs qui ont contribué à la réussite de la finale.

Des personnalités présentes

Lallogo s’est dit satisfait, au  regard  de l’engouement de la population,  fortement mobilisée, venue des quatre vents   pour l’accompagner.

La finale a connu la présence effective de Nathanaël Ouédraogo,  secrétaire national en charge des questions électorales de l’UPC, le poé Naba, député à l’assemblée nationale, le maire de l’arrondissement 5, Jean-Paul Moné et des autorités coutumières.

Tidiane Sow

Burkina Demain 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.