Le président de la commission d'enquête parlementaire, Simplice PODA

La commission d’enquête sur le putsch avorté du 16 septembre a été installée, le lundi 12 octobre 2015 à Ouagadougou. Elle comprend 8 membres, dirigés par Simplice Poda.

Le président de la commission d'enquête parlementaire, Simplice PODA
Le président de la commission d’enquête parlementaire, Simplice PODA

« Nous avons pour mission de recueillir les informations, de situer les responsabilités et de relever éventuellement les infractions qui ont été commises », a expliqué le président de la commission.

Le délai d’un mois a été accordé à la commission pour déposer son rapport d’enquête sur les raisons, les exactions et autres bavures orchestrées par l’ex régiment de sécurité présidentielle.
« 30 jours. On mesure l’ampleur de la tâche et nous espérons pouvoir finir notre travail dans les délais », a déclaré Simplice Poda qui a invité tous ceux qui ont été victimes du coup de force à se manifester pour que le rapport soit rendu dans le délai imparti.

« Nous lançons un appel à l’endroit des personnes qui ont été victimes des coups et blessures de prendre attache avec la commission. Compte tenu du délai, il serait bon qu’ils viennent témoigner pour la manifestation de la vérité », parole de M. Poda.

Mathias LOMPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.