Le président de l’Assemblée nationale, Salif Diallo a accordé des audiences, ce mercredi 3 février 2016, à l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina, Tulinabo Mushingi et celui du Royaume d’Arabie Saoudite, Dr Dahir M.J. Alenaze.

DialloDiallo

A sa sortie d’audience, le diplomate américain, Tulinabo Mushingi a laissé entendre qu’un projet de financement du parlement burkinabè est en cours de finalisation.
« Je suis pour un partenariat gagnant-gagnant et ce n’est pas à nous de poser des priorités. C’est à eux de nous dire ce qu’ils veulent faire et nous verrons si cela correspond à ce que nous faisons », a indiqué M. Mushingi qui a dit qu’ils ont évoqué les questions sécuritaires.

Selon lui, c’est une question “très importante » et la « coopération au niveau de la sécurité est au beau fixe ». De ses explications, son pays travaille déjà avec le Groupe de force anti-terroriste (GFAT) et le 25e Régiment parachutiste de Bobo-Dioulasso.

Tulinabo Mushingi a révélé qu’il plaçait la lutte contre le terrorisme Diallodans le concept des « trois D », autrement dit « la diplomatie, le développement et la défense (…)».

L’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite, Dr Dahir M.J. Alenaze, lui, a annoncé le renforcement de la coopération dans les domaines de la Santé, de l’Agriculture, de l’Enseignement, de la Sécurité etc.
Et son pays entend signer « un accord cadre contre la criminalité », avec un soutien logistique et financier.

Joachim Batao

BURKINADEMAIN.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.