L'exécutif du SYNATIC

Le Syndicat national autonome des travailleurs des médias publics a entamé ce jour, 3 octobre 2016 sur toute l’étendue du territoire, une grève de 72 h, en vue d’exiger l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel de l’information et de la communication.

L'exécutif du SYNATIC
L’exécutif du SYNATIC

Au nombre des activités prévues, une marche du ministère de la Communication en direction de la primature. Les femmes en premières lignes, munies de casseroles vides, donneront le ton, à l’aide de spatules.

Au deuxième jour du mouvement, les hommes de médias observeront le piquet de grève dans la cour de la télévision du Burkina et au troisième, dans les locaux des Editions Sidwaya.

Le syndicat revendique, entre autres, l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel des médias publics du SIG et des DCPM, l’application des textes adoptés sous la transition, l’harmonisation et la revue à la hausse du montant de l’indemnité de code vestimentaire, la reconstitution de carrières des agents de la Communication et de la Culture et l’’arrêt des intimidations et des pressions de tout genre sur les journalistes dans le traitement de l’information dans le strict respect des règles d’éthique et de déontologie.

Anderson Koné
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.