A l'ouverture de la session préparatoire à la COP22 ce mercredi matin à Ouagadougou

Au Burkina Faso, l’on est déjà à pied d’œuvre pour la 22e Conférence des Parties (COP22) à la Convention-cadre des Nations unies sur le climat se tiendra du 7 novembre au 15 décembre à Marrakech, au Maroc. Une rencontre préparatoire de 72 heures a débuté ce mercredi à Ouagadougou.

A l'ouverture de la session préparatoire à la COP22 ce mercredi matin à Ouagadougou
A l’ouverture de la session préparatoire à la COP22 ce mercredi matin à Ouagadougou

Selon la première responsable du Secrétariat permanent du Conseil national pour le développement durable (CNDD), Haoua Sary, cette rencontre de mise à niveau consistera d’abord à informer les participants sur les programmes d’atténuation et d’adaptation des effets des changements climatiques. Ensuite les délégués se familiariseront au processus et à l’évolution des méthodes de négociation. Enfin, l’atelier sera l’occasion de planifier la participation effective des Burkinabè au sein des groupes thématiques afin de mieux défendre la cause du pays.
Paul Guiguemdé, directeur général des Eaux et Forêts, représentant du secrétaire général du ministère de l’environnement a laissé entendre qu’il ne s’agira pas, à travers cet atelier, de façonner les participants en experts négociateurs mais plutôt de renforcer leurs compétences et capacités.

Philippe Martin
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.