Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a animé une conférence de presse, le 24 octobre 2016 à Ouagadougou, sur la Conférence des partenaires du Burkina Faso sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES). kaba

On a appris que le Burkina Faso va organiser une Conférence des partenaires du Burkina Faso sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES), en collaboration avec la Banque mondiale les 7 et 8 décembre 2016 à Paris. Pour cette année, il est à la recherche de 5 570 milliards de F CFA, soit 36% du coût du PNDES, estimé à près de 15 mille 400 milliards de F CFA sur la période 2016-2020.

Selon Paul Kaba Thiéba, aucun pays ne peut prétendre au développement sans vision et sans objectifs et le PNDES, élaboré en fonction des aspirations de toutes les composantes de la société va d’ici à 2020 permettre d’atteindre un taux de croissance de 8% et de créer 50 000 emplois.
« C’est un plan ambitieux élaboré à l’issue d’un processus participatif et inclusif qui vise à transformer en profondeur la structure de l’économie du Burkina », a-t-il dit.

Pour Paul Kaba Thiéba, ” Quiconque souhaite investir au Burkina Faso est la bienvenue.
On n’a pas besoin de savoir la coloration politique de quelqu’un. La construction d’un pays est une œuvre patriotique “.

Le chef du gouvernement, affichant un optimisme, a dit qu’il va mettre à profit cette table ronde pour présenter aux investisseurs, la vision et les orientations du Burkina Faso pour atteindre ses objectifs de développement, les réformes structurelles en cours pour permettre de réussir la mise en œuvre du PNDES.

Anderson Koné
Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.