L’activiste des réseaux sociaux Naïm Touré a été relâché, ce 13 décembre 2016 à Ouagadougou, après avoir 24 h en garde à vue, a annoncé un communiqué du commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire.justice

Naïm Touré a été interpellé la veille pour avoir publié des informations jugées fausses, de nature à jeter le discrédit sur la justice militaire. M. Touré avait dit que l’adjudant-chef Moussa Nébié dit Rambo, victime d’une blessure aux côtes, après un télescopage avec un codétenu en jouant au ballon militaire, avait été abandonné à son sort et encourait une mort imminente.

A l’occasion de la commémoration de ce 13-Décembre, le Premier Vice-président de la Coalition Contre la Vie Chère (CCVC), Chrysogone Zougmoré, avait exigé la libération sans condition Naïm Touré. Voila qui est fait!

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.