Dans une déclaration télévisée, le président sortant de la Gambie, Yahya Jammeh, a décrété ce mardi 17 janvier 2017, l’état d’urgence dans le pays de 7 h du matin à 19 heures.jamleh

Yahya Jammeh a justifié cette décision par « un niveau d’ingérence étrangère exceptionnel et sans précédent » dans le processus électoral et les affaires du pays. Il a également déploré « l’atmosphère hostile injustifiée qui menace la souveraineté, la paix et la stabilité du pays ».

Selon la Constitution, l’état d’urgence dure sept jours lorsqu’il est proclamé par le chef de l’Etat, mais peut être porté à 90 jours avec l’approbation de l’Assemblée nationale.

M. Jammeh a fait cette annonce à deux jours de l’investiture prévue de son successeur élu Adama Barrow dont il conteste en justice la victoire à l’élection du 1er décembre.

Anderson Koné
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.