L’ancien maire de Ouagadougou, Marin Casimir Ilboudo est en liberté provisoire, depuis le mercredi 18 janvier 2017, selon une source judiciaire. CASI

Arrêté le 24 juin 2015, l’ex-maire de Ouagadougou avait été placé en garde-à-vue à la brigade de gendarmerie de Boulmiougou, avant d’être déféré le 29 juin 2015 à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

M. Ilboudo est suspecté de malversations financières, attributions abusives de parcelles, vente à la société STAF de terrain et du magasin de l’ex-dépôt de l’OFNACER situé au quartier Larlé .
Journaliste de formation, Marin Casimir Ilboudo a exercé au quotidien d’Etat Sidwaya. Puis, il a été élu maire de Ouagadougou (2013-2014), en remplacement de Simon Compaoré, actuel ministre d’Etat en charge de la sécurité.

Membre fondateur du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ex-parti au pouvoir, Marin Casimir Ilboudo est resté fidèle à sa famille politique, malgré le soulèvement populaire.

Joachim Batao
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.