Les choses sont allées très vite  ce 11 avril à Karthoum où Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 30 ans, a été renversé par un coup d’État, suite à la mobilisation  populaire. Dans la foulée, l’armée qui a opéré le coup, a annoncé une transition politique de 2 ans conduite par elle.

C’est le général et ministre de la défense Awad Ibn Awf,  un des hommes de confiance du désormais ex-numéro soudanais, a annoncé la destitution d’Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 1989. C’est lui aussi qui annoncera la transition de deux ans devant débouché sur une présidentielle. C’est ce coup de force de l’armée intervient après plus mois de contestation contre le pouvoir. C’est ces derniers, le quartier général de l’armée qui a été assiégé par les manifestants.

Ces annonces de destitution de Béchir et l’instauration d’une transition de deux ans ne semblent pas avoir satisfait les manifestants qui ont poursuivi ce vendredi leur mobilisation pour exiger un vrai changement.

Affaire à suivre….

Amidou Traoré

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.