Forte mobilisation des autorités et populations de Houndé pour conduire le premier maire à sa dernière demeure

Décédé le 15 février 2020 à l’âge de 82 ans,  des suites de maladie, Nazi Bani, ancien député-maire,  a été inhumé dans la matinée de ce lundi 17 février 2020  dans sa résidence, à Houndé.

Forte mobilisation des autorités et populations de Houndé pour conduire le premier maire à sa dernière demeure

Nazi Bani conduit à sa dernière demeure. En effet, décédé le 15 février 2020 à l’âge de 82 ans,  des suites de maladie, NaZI Bani  a été inhumé dans la matinée de ce lundi 17 février 2020  dans sa résidence, à Houndé.

Ex-élément de l’armée française

Nazi Bani est décédé le 15 février 2020 à l’âge de 82 ans

L’homme dont on pleure aujourd’hui la disparition,  est né en 1938 à Houndé dans la province du Tuy. Il s’engage très tôt dans l’armée française en 1956 à l’âge de 18 ans. Démobilisé en 1962, il est incorporé dans la gendarmerie nationale en 1964.

Son dévouement et sa conscience professionnelle aiguë lui ont valu la promotion de maréchal des logis. Titulaire de plusieurs félicitations écrites, il est admis à la retraite en 1984. Après sa retraite, il décide d’embrasser la vie politique pour la cause de sa commune.

Premier député-maire de Houndé

Monsieur Nazi Bani a été  le tout premier maire de Houndé de 1995 à 2000 puis de 2000 à 2006, pour deux mandats successifs. Il a aussi été député de 2000 à 2006.

Il a marqué profondément la vie sociale et politique de la commune. Il est le fondateur du lycée Groupe scolaire du progrès Bahoun (GSPB/H). Il est marié et père de plusieurs enfants.

Après une  vie bien  remplie, Nazi Bani  repose désormais dans sa dernière demeure, dans sa ville natale,  à Houndé.

Forte mobilisation

L’on notait une forte mobilisation pour conduire l’ancien maire à sa dernière demeure. Côté autorités, étaient présents le haut commissaire, le député maire , le député Nimayé Nabié,le préfet, l’ancien maire, Yazon Boue. Anciens collègues, parents et amis du défunt se sont également mobilisés. Ainsi que le corps enseignant et les élèves de l’établissement GSPB/H pour rendre un dernier hommage à leur fondateur

Gafoura Guiro/ Houndé

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici