Le ministre d'Etat Zéphirin Diabré était face à la presse ce mardi 1er juin 2021

Le ministre d’Etat en charge de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré, animera demain mercredi 26 mai une conférence de presse au Service d’information du gouvernement.  

Le ministre d’Etat Zéphirin Diabré face à la presse lors de la conférence du 4 mars 2021

Ce sera l’occasion pour Zeph de couper court à la polémique suscitée par la création par décret pris en conseil des ministres hier du Conseil national d’orientation et de suivi de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale (CNOS) placé sous l’autorité du Premier ministre Dabiré ; comme s’il y avait deux capitaines dans ce bateau de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

«En mettant en place le CNOS, le gouvernement réaffirme sa volonté de faire du processus devant conduire à la Réconciliation nationale et à la Cohésion sociale, un processus largement participatif, qui associe l’ensemble des forces vives de la Nations.

La contribution des forces vives du pays à la démarche de réconciliation va au-delà du CNOS, et concerne aussi d’autres organes ou instances qui seront transmises mises en place dans les jours à venir», prévient le ministre d’Etat Diabré dans un communiqué relatif à la conférence de demain.

Le CNOS qui se veut un organe consultatif, a entre autres pour mission de «donner des avis et orientations sur l’organisation du Forum national de réconciliation ; de  donner des avis et orientations sur toute question à lui soumise par le gouvernement, ou qu’il juge pertinente de soumettre au gouvernement, et entrant dans le cadre de la démarche devant conduire à la réconciliation nationale et à la cohésion sociale».

Sans doute qu’au sortir de la conférence, l’on en saura davantage sur les tenants et les aboutissants de cette nouvelle institution. 

communiqué de presse zeph

Christian Tas

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici