Suite au coup du 24 mai 2021 du Colonel Assimi Goita, la France a indiqué ce jeudi par le biais de son ministère des armées, qu’elle suspendait ses opérations militaires au Mali.

Ce qui entraîne de facto l’arrêt jusqu’à nouvel ordre des opérations conjointes menées par les militaires de la force française Barkhane avec les forces armées maliennes (FAMA).

Lancée le 1ᵉʳ août 2014, l’opération Barkhane, faut-il le rappeler, est une opération militaire menée au Sahel et au Sahara par l’Armée française, avec une aide secondaire d’armées alliées. L’objectif, c’est de lutter contre les groupes armés salafistes djihadistes dans toute la région du Sahel.

  Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.