Les officiels, ici la DG d'Essakane Solar SAS Emma Blanche Kantiono, se prêtant aux questions de la presse à l'ouverture de l'évènement

Elles se voulaient à la fois un cadre d’échanges, de partages des expériences et de présentation des solutions et innovations technologiques dans la filière énergie solaire ; et elles l’ont effectivement été. Elles, ce sont les 72 heures de technologies solaires organisées du 24 au 26 juin 2021 par les étudiants et enseignants de l’UFR/SEA de l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou, avec l’accompagnement des différents partenaires. Placée sous le thème «Energie solaire et innovations technologiques : Facteurs de développement de nos sociétés», cette 5ème édition des 72 heures de technologies solaires aura mobilisé du beau monde des activités qui étaient au programme.

Les officiels, ici la DG d’Essakane Solar SAS Emma Blanche Kantiono, se prêtant aux questions de la presse à l’ouverture de l’évènement

Cérémonie officielle d’ouverture, panels, conférences, stands d’expositions, concours d’innovation. Ce sont là entre autres les activités qui étaient au programme de la 5ème édition des 72 heures de technologies solaires de l’UFR/SEA de l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou tenues du 24 au 26 juin 2021.

Officiels à l’ouverture de l’évènement

L’évènement était placé sous le patronage du ministre de l’énergie, des mines et des carrières, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo du co-parrainage du directeur général de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) Issouf Zoungrana et de la directrice générale de Essakane Solar Sas Emma Blanche Kantiono.

Le ministre de l’énergie était représenté par l’ingénieur Mahamadou Diallo qui a salué à sa juste valeur, exprimant tout le soutien du ministère à sa tenue. Le DG de l’ANEREE était pour sa part représenté le directeur de communication et marketing Djourmité Toussaint Nestor Noufe ; la directrice générale de Essakane Solar Sas Emma Blanche Kantiono a relevé la pertinence de l’évènement qui contribue au développement du secteur des énergies renouvelables. D’où tout son accompagnement aux organisateurs, leur souhaitant un plein succès.

Se prêtant aux questions de la presse, l’un des organisateurs, Camille Nébié, président de l’Association des étudiants en Technologie solaire appliquées, a indiqué justement que l’initiative des 72 heures de technologies solaires, c’est de contribuer à travers ce rendez-vous du donner et du recevoir à la pleine exploitation du potentiel dans notre pays.

Participants des principaux acteurs de la filière solaire

A cette 5e édition des 72 heures de technologies solaires de l’UFR/SEA de l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou ont participé les principaux acteurs de la filière solaires : représentants des établissements publics, des structures privées, des organisations de la société civile et des structures de recherche et d’enseignement supérieur.

Ainsi, entre autres acteurs, l’on a pu rencontrer sur place Pr Firmin Bassono, nouveau directeur de l’UFR SEA ; Martin Van Dam, coordonnateur du secteur énergies renouvelables de la SNV ; M. Tall de l’ABER de l’ABER ; Dimitri Wendpayanglé Tientega, secrétaire exécutif de l’association des jeunes acteurs de l’énergie solaire et promoteur des Débats énergétiques ; Batia Gaston Bako, manager général de l’entreprise Labo-Solaire-Burkina ou Grégoire B. Bazié de l’association Journalistes et communicateurs pour les énergies et le développement durable (JED).

Bref, l’engouement était au rendez-vous avec une participation massive des étudiants, des visiteurs dans les stands d’exposition, des participants dans les salles pour suivre les panels et conférences. En un ou mille mots, cette 5 édition des 72 heures de technologies solaires à l’UO qui a été une véritable vitrine du potentiel solaire national, a tenu toutes ses promesses.  Et c’est à l’honneur de tous les acteurs qui y ont concouru.

Philippe Martin

Sandrine Koalga (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici