Alexis Tabsoba, Coordinateur du projet de promotion des systèmes d'irrigation à la pompe solaire-GGI

Ceci est un message du l’Institut Mondiale pour la Croissance Verte au Burkina Faso (GGGI Burkina) à l’occasion de la Journée international des sols. Il est signé du Coordinateur du projet de promotion des systèmes d’irrigation à la pompe solaire-GGI, Alexis Tapsoba.

Ceci est un message du l’Institut Mondiale pour la Croissance Verte au Burkina Faso (GGGI Burkina) à l’occasion de la Journée international des sols

«Message du l’Institut Mondiale pour la Croissance Verte au Burkina Faso (GGGI Burkina)

Au Burkina Faso, les pratiques actuelles visant l’intensification agricole à travers notamment l’irrigation mal maitrisée, les intrants et autres produits chimiques toxiques et des équipements polluants comme les motopompes à gasoil, essence ou gaz, accroissent les risques de salinisation des sols.

En outre, on note jusque-là l’absence d’une cartographie détaillée de sols et de qualité des eaux à l’échelle du pays. Dans un contexte de changement climatique qui aggrave la sensibilité à la dégradation tant par les émissions carboniques que par les sels, la recherche de solutions pour l’accroissement continue de la production par le biais de l’irrigation, doit reposer sur des acteurs suffisamment outillés.

L’agriculture irrigué se présente de nos jours comme une des solutions à une plus grande production pour nourrir la population croissante du Burkina Faso.  L’Institut Mondiale pour la Croissance Verte au Burkina Faso (GGGI Burkina) œuvre dans cette dynamique tout en prenant en compte la dimension environnementale de la problématique que pose l’agriculture irriguée.

Dans sa dynamique d’accompagner les efforts du Gouvernement burkinabè pour l’atteinte de la sécurité alimentaire, l’institut contribue en s’inscrivant dans la promotion d’une agriculture intelligente face au climat. A cet effet il déploie ses actions vers la promotion de l’utilisation de systèmes d’irrigation à la pompe solaire et le renforcement des capacités des acteurs dans la gestion durable de ressources naturelles.

Convaincu qu’une agriculture irriguée respectueuse de l’environnement garantie une production durable sur des sols sains et une vie saine pour les consommateurs, en cette Journée mondiale des sols 2021, GGGI Burkina encourage les praticiens à faire de la qualité des sols et des eaux un impératif dans leurs actions quotidiennes de développement.

Alexis Tabsoba – le Coordinateur du projet de promotion des systèmes d’irrigation à la pompe solaire-GGI»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.