Au terme de la modification de la charte de la Transition adoptée ce 21 février par le Parlement, le Lieutenant- Colonel Assimi Goita ne pourra pas se présenter à la future présidentielle malienne

Au Mali, le Lieutenant- Colonel Assimi Goita n’est plus secondé à la présidence de la Transition. Il est désormais le seul maître à bord du navire battant pavillon ‘’Transition au Mali’’. La nouvelle charte adoptée ce 21 février lui interdit toutefois de se présenter à la future présidentielle qui marquera la fin de la Transition malienne dont la durée reste 5 ans.

Au terme de la modification de la charte de la Transition adoptée ce 21 février par le Parlement, le Lieutenant- Colonel Assimi Goita ne pourra pas se présenter à la future présidentielle malienne

Cette durée de la Transition constitue la pomme de discorde entre les autorités maliennes et la CEDEAO. Pour rappel, suite à la proposition de 5 ans faite par les autorités du Mali ; les dirigeants de l’organisation régionale ont décidé le 9 janvier 2022 à Accra, de fermer les frontières de leur pays avec le Mali et de mettre Bamako sous embargo. Ces lourdes sanctions sont encore en vigueur. Quelle sera maintenant la réaction de la CEDEAO après cette confirmation de 5 ans par les députés de la Transition au Mali ? Affaire à suivre…

Burkina Demain    

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.