Le Médiateur de la CEDEAO au Mali, Goodluck Ebele Jonathan, et les membres de sa délégation ont quitté Bamako sans un accord avec les autorités sur une date pour les élections devant mettre fin à la Transition. Mais, il a relevé la disposition des autorités maliennes de la Transition à continuer à dialoguer avec la CEDEAO.COMMUNIQUE

‘’Le Médiateur a eu un échange de vues approfondi avec une délégation gouvernementale dirigée par le Ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et comprenant respectivement les Ministres en charge de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, de la Refondation de l’Etat et des Réformes institutionnelles. Il a également rencontré le Président de la Transition, S.E. le Colonel Assimi Goita. Les discussions ont eu lieu dans le contexte des consultations au niveau technique sur un calendrier électoral acceptable, tenues la semaine dernière à Bamako.  Au cours de ces consultations, le Médiateur a réitéré l’attachement de la CEDEAO au dialogue, aux fins de faciliter la restauration de l’ordre constitutionnel, conformément aux instruments pertinents de la CEDEAO et de l’UA.  Le Médiateur a relevé la disposition des autorités maliennes de la Transition à continuer à dialoguer avec la CEDEAO’’, indique un communiqué de l’organisation régionale relatif à cette dernière mission du Médiateur.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.