Le Premier ministre Albert Ouédraogo saluant les PTF à son arrivée à la salle de conférences du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale

C’est entouré des membres de son équipe que le Premier ministre Albert Ouédraogo a présidé ce jeudi la rencontre Gouvernement-Partenaires techniques et financiers (PTF). Au menu des échanges, le financement du Plan d’action de la Transition.

Le PM Ouédraogo a sollicité l’appui des PTF pour le financement du Plan d’action de la Transition

«Je me réjouis de la grande mobilisation ce jour de nos partenaires au développement, témoignage de leur amitié et de leur engagement à accompagner notre nation dans son ambition d’édifier un Burkina Faso de paix et de stabilité», félicité le Premier ministre Albert Ouédraogo à l’entame de son intervention.

Et de camper le décor en ces termes : «le Gouvernement burkinabè a détaillé ses priorités de développement dans le Plan d’action de la Transition, adopté en Conseil des Ministres en sa séance du 6 mai 2022.  L’objectif de la rencontre de ce matin est de vous présenter ce plan d’actions et d’échanger avec vous sur celui-ci, afin de vous permettre son appropriation et solliciter votre nécessaire accompagnement pour sa mise en œuvre».

«Le Plan d’action de la Transition constitue l’instrument central de planification opérationnelle des priorités de la Transition. Ce Plan d’action sert de guide à l’action quotidienne du Gouvernement dans la sécurisation du pays, l’assistance aux personnes déplacées internes et le relèvement des personnes affectées par le terrorisme. Le financement du Plan d’action n’étant pas couvert en totalité par les ressources propres du budget de l’Etat, le Gouvernement attend de vous un appui en complément à ses ressources propres», a poursuivi Albert Ouédraogo.

La partie gouvernementale a également évoqué avec les PTF l’accord conclu avec la CEDEAO sur la durée de la Transition. A ce sujet, le chef du gouvernement burkinabè a parlé d’un «compromis dynamique sur la durée de la Transition, acté par le communiqué issu de la rencontre au Sommet».

Christian Tas

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.