Le PM Albert Ouédraogo et ses membres de gouvernement face aux responsables ce vendredi 26 août 2022 à la Primature pour parler du chronogramme de la Transition

Dans le cadre de l’élaboration du chronogramme de la Transition devant aboutir à des élections à l’issue du processus, le Premier ministre Albert Ouédraogo, entouré par des membres de son gouvernement et des présidents d’institution dont la CENI, s’est, tour à tour, entretenu ce vendredi 26 août 2022 à la Primature, avec les représentants des opérateurs économiques, des leaders coutumiers et religieux, et des acteurs politiques.

Des leaders religieux et coutumiers au sortir de l’entretien avec le gouvernement sur le chronogramme de la Transition

Echanges autour de l’élaboration du chronogramme de la Transition devant aboutir à des élections à l’issue du processus. C’est le menu des entretiens que le Premier ministre Albert Ouédraogo, a eus ce vendredi 26 août 2022 des opérateurs économiques, des leaders coutumiers et religieux, et des responsables politiques.

Le chef de l’ex-majorité Bala Sakandé a exprimé le souhait de voir les acteurs politiques plus impliqués dans le processus

Si au sortir de ces entretiens, ces derniers se félicitaient de l’initiative du chef du gouvernement ; en revanche ils n’affichaient pas les mêmes attentes. Le chef de l’ex-majorité Bala Sakandé a exprimé le souhait de voir les acteurs politiques plus impliqués dans le processus pour qu’à la fin ils reconnaissent dans la feuille de route. A l’écouter, la Transition agit sur un terrain éminemment politique et devrait de ce fait en tenir grandement compte pour éviter d’éventuelles remises en causes ultérieures. Abdoulaye Soma de l’ex-ONA est également pour l’implication des acteurs politiques.

Abdoulaye Mosse, président du parti PPS né après le coup d’état du 24 janvier

Pour Abdoulaye Mosse, président du parti PPS né après le coup d’état du 24 janvier ; il faut absolument éviter dans ce projet d’élaboration de la feuille de route de la Transition, de retomber dans les mêmes erreurs qui ont conduit aux évènements de 24 janvier.

Honorable Abdoulaye Soma de l’ex-Opposition non affiliée se félicite du choix de l’implication des acteurs politiques dans le comité technique mis en place

Au finish, les acteurs seront bien représentés dans le comité technique mis en place pour l’élaboration dudit chronogramme qui devrait être assorti d’un calendrier électoral. Et le Pr Soma de s’en féliciter. Les acteurs politiques auront un représentant au sein du comité et devraient être consultés en cas de besoin. Ce sera la même chose pour les autres composantes comme les leaders coutumiers et religieux, ainsi que les leaders du monde économique. Donc, focus désormais sur le chronogramme de la Transition burkinabè. Au terme de l’Accord avec la CEDEAO, le processus ne devrait en principe pas dépasser deux ans.

Christian Tas

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.