Le ministre de la communication, porte-parole du Gouvernement, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, au sortir du Conseil des ministres du 15 février 2023

Dans un communiqué en date du 15 février et signé du ministre porte-parole Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, le Gouvernement burkinabè rassure les investisseurs du secteur minier suite aux doutes suscités dans le milieu des affaires par la réquisition d’une partie de l’or produit par la Société SEMAFO Burkina Faso.

C’est par arrêté du ministre des mines Simon Pierre Boussim (ici en visite à l’ANEREE) que le gouvernement a réquisitionné 200 kg d’or de la mine d’or de Mana de la Compagnie canadienne SEMAFO

«Le Gouvernement rassure les investisseurs et tous les autres partenaires du Burkina Faso que la décision de réquisition est dictée par un contexte exceptionnel de nécessité publique qui fonde l’Etat à demander à certains sociétés minières de lui vendre une partie de leur production d’or. Cette transaction qui s’opère à titre exceptionnel et temporaire s’effectue d’ailleurs aux conditions d’achat de l’or sur le marché international» , indique le communiqué du Service d’information du Gouvernement.

«Conscient de l’importance de l’industrie minière pour l’économie du Burkina Faso, le Gouvernement demeure respectueux de l’ensemble de ses engagements vis-à-vis des partenaires du secteur. Il réaffirme aux sociétés minières que l’Etat est à leurs côtés et continuera à les aider et à les accompagner dans leurs activités avec un accès particulier sur la réduction des risques sécuritaires pour leur permettre d’évoluer dans un environnement sécurisé», a ajouté le communiqué gouvernemental.

Burkina Demain