La première conférence de presse du gouvernement de l’année 2017 a eu lieu, ce jeudi 12 janvier 2017 à Ouagadougou. Face à la presse, les ministres des Sports et des loisirs, Taïrou Bangré, de la Culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry et de la communication et des relations avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou.GOUV

A l’ordre du jour, les préparatifs de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), la mise en œuvre du fonds de développement culturel, la participation des étalons à la CAN Gabon 2017 et les investissements sportif au titre de l’année 2016 et les questions d’actualités.

Le ministre Barry a avancé que le nombre de films enregistrés passe de 670 en 2015 à plus de 1000 films cette année et que sur les 20 films en compétition pour l’étalon du Yennenga, 3 sont burkinabè.

Il a rassuré sur les dispositions prises pour garantir la réussite de cette 25ème édition du FESPACO et qu’il n’y a pas qu’inquiétude quant à la sécurité de la manifestation.

Parlant du fonds de développement culturel, le ministre Barry a dit que les objectifs visent à octroyer des crédits, subventionner et apporter des garanties aux acteurs du monde de la culture. Il a parlé de l’acquisition de 182 œuvres d’art plastique à hauteur de 100 millions de FCFA.

Le ministre des sports et des loisirs, Dr Taïrou Bangré est revenu sur préparatifs de la CAN Gabon 2017. A l’en croire, ils se sont bien déroulés pour les étalons. Son souhait, que le 11 national franchisse le premier tour. Puis, il est revenu sur les différentes infrastructures sportives réalisées l’an passé.

Le ministre de la communication, Rémis Fulgance Danguinou, lui a surtout invité le peuple à s’unir pour la réussite des activités commémoratives de l’an I des attaques terroristes du 15 janvier 2016 qui débutent ce 13 janvier à Ouagadougou.

Joachim Batao
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.