Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, ce 20 janvier 2017 au palais présidentiel, une délégation de l’ONG SOS Sahel, conduite par le président de SOS Sahel international France, Philippe Lecomte.SOS

A sa sortie d’audience, Philippe Lecomte a dit avoir échangé sur l’impact des actions de SOS Sahel international Burkina Faso. « Nous comptons lutter pour la sécurité alimentaire, avec un achèvement en 2025, notamment dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES) », a-t-il dit.

Selon lui, SOS Sahel a investi en 2016, cinq milliards de francs CFA au Burkina Faso et elle emploie aujourd’hui 120 personnes sur le territoire. De son avis, les acquis de l’ONG au Burkina sont nombreux : des périmètres maraîchers, des barrages, des latrines, des forages etc.
Pour avoir un impact meilleur, il faut que les populations « s’attribuent le projet », a-t-il indiqué.

Le président de SOS Sahel international France a relevé l’importance du Burkina Faso, en soutenant que l’antenne locale opère non seulement dans le pays, mais aussi dans toute l’Afrique de l’Ouest.

L’ONG SOS Sahel international France, créée sous l’initiative du Président SENGHOR en 1976 au Sénégal, fête ses quarante années d’existence.

Joachim Batao
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.