Le présidium à l'ouverture de l'assemblée générale ordinaire de l'AMBF

L’Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF), a tenu ce vendredi 27 janvier 2017 à Ouagadougou sa première assemblée générale depuis les élections municipales du 22 mai dernier. Il s’agira pour les 160 élus locaux de réfléchir sur la vie de leur association et de dégager les perspectives à venir.

Le présidium à l'ouverture de l'assemblée générale ordinaire de l'AMBF
Le présidium à l’ouverture de l’assemblée générale ordinaire de l’AMBF

L’ensemble des maires du Burkina Faso était  en assemblée générale ordinaire ce vendredi 27 janvier à Ouagadougou afin de relancer les activités de leur association. Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béwendé par ailleurs président de l’association, après avoir souhaité la bienvenue à tous ces paires, à demander à l’assemblée d’observer une minute de silence à la faveur des maires décédés.

Cette  assemblée générale intervient six mois après la mise en place du nouveau bureau national de l’association composé de 160 membres sur 370. Selon le président, cette réunion va permettre à l’association de dresser le bilan des actions entrepris durant les six mois d’existence de ce nouveau bureau et d’adopter le plan de travail pour l’année 2017.

Des participants à l'AG de l'Association des municipalités du Burkina Faso
Des participants à l’AG de l’Association des municipalités du Burkina Faso

De ces dires, les réflexions porterons également sur comment faire renaître l’association dans les autres régions. Pour Armand Béwendé, l’association doit reprendre vie après la parenthèse qu’elle a connu au regard de la crise politique de 2014. Il se dit heureux car l’AMBF a commencé à renouer avec certaines associations sur le plan international.

Joachim Batao

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.