Un conseiller municipal du village de Soboulé (dans la province du Soum) et son fils ont été abattus à Yorsala, village situé à 45 km de Titao, dans la région du Nord du Burkina, par des individus non encore identifiés, dans la nuit du vendredi au samedi. burkina-faso_2

Selon cette source, le conseiller se nomme Abdoulaye Dicko (55 ans) était en compagnie de son son fils âgé de sept ans. Un autre enfant de cinq ans du conseiller a été blessé. Ce dernier est en soins dans un centre de santé.

Le conseiller, précise-t-on, avait été l’objet de menace dans son village d’origine et avait trouvé refuge à Yorsala avec son troupeau.
Les assaillants ont pris la fuite en direction du Mali selon des témoins. La sécurité procède au constat d’usage avec les autorités communales.

L’on se souvient qu’un autre conseiller municipal et son fils ont été abattus, il y a de cela quelques semaines, dans la province de Soum, après les attaques terroristes.
Il s’agirait de représailles à l’encontre des conseillers municipaux que les assaillants accusent de fournir des informations aux Forces de défense et de sécurité (FDS) dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Cette zone située dans la région du Sahel du Burkina Faso, non loin de la frontière avec le Mali, est depuis 2015, victimes de plus attaques terroristes.

Anderson Koné
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.