A l'ouverture de la rencontre bilan de l'initiative SE4ALL dans les Cascades

Les organisations de la société civile de la région des Cascades  engagées dans l’initiative « Projet énergie durable pour tous » (OSC/SE4ALL) était réunies ce 17 octobre 2017 à Banfora pour faire le bilan de leurs activités de plaidoyer menées sous la houlette de leur chef de file, l’association AGEREF/CL, avec l’accompagnement technique et financier de l’Organisation néerlandaise de développement (SNV).  C’est le nouveau gouverneur des Cascades, Kouara Joséphine Apiou/Kaboré, qui a présidé les cérémonies d’ouverture et de clôture des travaux.

A l’ouverture de la rencontre bilan de l’initiative SE4ALL dans les Cascades

Constituées en coalition régionale d’OSC avec pour chef de file, l’Association de gestion des ressources naturelles et de la faune/ Comoé et Léraba (AGEREF/CL), elles sont huit OSC à avoir mené durant dix mois des actions de plaidoyer sur le projet « énergie durable pour tous », pour la région des Cascades.

l
Le gouverneur de la région, Kouara Joséphine Apiou/Kaboré, a salué le travail abattu par les OSC

A l’ouverture ce 17 octobre 2017 à Banfora de l’atelier-bilan, le gouverneur de la région, Kouara Joséphine Apiou/Kaboré, a salué le travail fait par l’association et les autres osc partenaires. « L’AGEREF a fait un bon travail sur le terrain » dira-t-elle. Puis d’ajouter « avec le solaire on peut tout faire, et je suis contente car nos zones reculées pourront bénéficier des énergies renouvelables grâce au solaire ». Elle a terminé ses propos en rassurant l’association de sa disponibilité et de son engagement à les accompagner pour le bonheur des populations de la région.

Bilan jugé satisfaisant

Visite des stands d’exposition

C’est par la voix de Tou, le point focal de l’association que le bilan a été présenté aux participants. Il a passé en revue l’ensemble des activités menées pendant ces dix mois. « Nous pensons que notre bilan est satisfaisant au regard des acquis engrangés » a-t-il affirmé à l’issue de son exposé. Pour en justifier, il a cité plusieurs acquis.

On peut noter entre autres : les actions de plaidoyer sur le projet SE4ALL et de la nécessité de la prise en compte de la question des énergies durables dans les plans communaux de développement (PCD) dans quatre communes de la région, y compris le conseil régional. La campagne de sensibilisation au profit de 129 conseillers municipaux et 30 conseillers régionaux. La table ronde des acteurs des énergies durables et la formation des hommes de média sur le sujet des énergies renouvelables (ER) et de l’utilité des foyers améliorés etc.

Au cours de cette journée, une exposition de produits solaires pour éclairage et cuisson  certifiés Lighting Africa a été présentée par les entreprises GIZ/FAFASO, Litle Sun. Quant à l’entreprise Fullwell Mill, elle a présenté une nouvelle gamme de technologies de production et de séchage à base de solaire pour les PME.

«une reconnaissance des efforts et du travail des OSC»

A cette rencontre de capitalisation des résultats du projet OSC/SE4ALL, des élus locaux n’ont pas marchandé leur participation et leur engagement sur le sujet des ER. De quoi réjouir le coordonnateur du secteur des énergies renouvelables de  la SNV, Martin Van Dam qui y trouve « une reconnaissance des efforts et du travail qui est fait par les OSC sur le terrain ». Pour lui, la question de l’accès à l’énergie est un défi commun et doit être porté par tous » et cela implique une démarche participative pense-t-il.

Selon Martin, l’accès à l’énergie dans les communes et villages passe par la relecture des textes, puis la prise en compte de la question des énergies renouvelables dans les plans et programmes communaux de développement.

L’engagement des élus locaux

Des maires ou représentants de maires ont participé à l’atelier

Brahima Koné, maire de la commune de Bérégadougou a affirmé que si «  les OSC et les maires se donnent la main, je suis convaincu que les choses vont s’améliorer et contribuer à la lutte contre la pauvreté ». Il a partagé les idées de son programme d’électrification via les énergies solaires de sa commune. Il a aussi fait savoir que sa commune dispose de projets d’électrification déjà élaborés et a appelé au soutien pour le financement.

Séance tenante, des maires et certains représentants de maires ont réaffirmé leur engagement à accompagner l’association dans le processus de plaidoyer pour l’accès à l’énergie des communes. Toutefois Des personnes ont estimé qu’il serait mieux de donner une valeur juridique a ces engagements par un document écrit afin qu’il survive même après ceux qui l’ont écrit. Sur le champ, les élus communaux présents ont pris la résolution d’aller dans ce sens.

Des perspectives en vue

Mamadou Karama, secrétaire exécutif de l’AGEREFet Martin Van Dam, coordonnateur du secteur des énergies renouvelables à la SNV ont abordé les perspectives

Pour le secrétaire exécutif de l’AGEREF, Mamadou Karama, ce qui est important, ce sont les perspectives. Pour cela il a indiqué que « deux activités qui nous tiennent à cœur et d’ici la fin du mois de novembre, nous allons les mener ». Il s’agit en premier de la communication de plaidoyer au niveau du cadre de concertation régional et provincial.

C’est une instance qui réunit tous les services déconcentrés au niveau régional et provincial présidée par le gouverneur. Ainsi, le cadre se présente comme une tribune en or pour « rencontrer ceux qui assurent l’appui conseil quotidien au niveau des collectivités régionales » pour un plaidoyer sur les documents de planification au niveau régional et provincial, a-t-il laissé entendre.

En deuxième lieu, il s’agit de la survie de l’association. Pour lui, il faut pérenniser l’action de l’association au-delà de l’initiative SE4ALL par une formalisation des différentes OSC qui ont pris part au projet.

Joachim Batao

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.