Dans l’après-midi de ce mardi 15 janvier 2019 à Ouagadougou, le dispositif doing-business s’est réuni autour du Premier ministre Paul Kaba Thiéba, dans le cadre de la quatrième session du comité de pilotage du suivi de l’amélioration du climat des affaires au Burkina Faso. Occasion pour les différents ministères de faire le point des reformes destinées à améliorer davantage ce climat des affaires dans le pays.

Le comité de pilotage sur l’amélioration du climat des affaires, composé des ministères du commerce, des mines, des infrastructures, de l’eau, de l’urbanisme, de l’économie et de la justice a rencontré le Premier ministre Paul Kaba Thiéba ce mardi 15 janvier 2019 dans la salle de conférence de la primature, pour discuter sur comment rendre la qualité des affaires plus intéressante au Burkina Faso.

Beaucoup de réformes

La réunion a permis de passer en revue l’ensemble des questions qui étaient soulevées en 2018 et de permettre aux uns et aux autres d’avoir une facilité dans la façon dont on fait les affaires. Ce qui va faire du Burkina une place prenante dans le climat des affaires, a laissé entendre le ministre du commerce, Arouna Kaboré.

« Nous sommes en compétition et lorsqu’on est en compétition c’est certainement ceux qui ont fait suffisamment de reformes qui seront évalués. Et le Burkina Faso fait partie de ceux-là », a poursuivi le ministre du commerce.

Se réunir chaque mois

Pour ce faire, dira-t-il, chaque mois le comité de pilotage va se réunir dans le but d’évaluer tout temps ces réformes-là.

Il faut noter que notre pays a été retenu comme un pays où on améliore régulièrement la qualité de faire les affaires.

Nicolas Bazié

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.