En prélude à la 1ère édition du Prix de l’Entrepreneur Touristique, le Ministère de la culture, des arts et du tourisme, a ténue une conférence de presse ce mardi 22 janvier 2019 à Ouagadougou dans l’optique d’encourager les investisseurs et valoriser les acquis dans les domaines de l’hôtellerie, la restauration et les voyages au Burkina Faso.

Le Burkina Faso occupe une place assez modeste dans d’industrie touristique régionale. Ce secteur constitue une principale source de devise à l’Etat burkinabè. Malgré le patrimoine culturel très riche du Burkina Faso, les crises sécuritaires, et économiques que traversent les pays, ont font chuté le nombre des visiteurs par an. Ce chiffre est passé de près de 500.000 visiteurs/an avant 2011, à un peu plus de 300.000 ces dernière années.

Relever les défis sécuritaires et économiques

Les crises sécuritaire et économique que le pays traverse depuis ces dernières années ont compromis les efforts déployés par  les acteurs du secteur au cours de plusieurs décennies. Loin de céder à l’intimidation, le ministère de la culture, des arts et du tourisme et ses partenaires ont décidé de relever les défis sécuritaire et économique  qui mettent à mal la croissance du secteur touristiques au Burkina Faso.

En vue de valoriser les acquis touristiques et d’encourager les entrepreneurs et les investisseurs du secteur, le Ministère de la tutelle a initié le Prix de l’Entrepreneur Tourisme.

8 février prochain

La 1ère édition de ce prix est prévue pour le 08 février 2019 selon le Secrétaire général du dit ministère, Lassina Simporé. L’activité consiste à honorer, au cours d’un diner gala, les acteurs des filières Hébergement, Restauration et Voyages qui se seront distingués au cours de l’année 2018. Les entreprises pour être éligible doivent être jour vis-à-vis de l’administration touristique. Un comité mis en place devra travailler pour proposer  à un jury une liste des entreprises présélectionnées.

L’objectif de l’activité est de créer un cadre d’émulation des acteurs de différentes branches du tourisme en vue d’améliorer la qualité des services. Ce concours permettra de promouvoir l’entreprenariat touristique et de renforcer la synergie d’action entre les acteurs privés et l’administration nationale du tourisme.

Ousmane Bichara

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici