Fraternel poignet de mains entre les présidents Kaboré et Ouattara

La huitième conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire s’est achevée ce mercredi 31 juillet 2019 à Ouagadougou. Après 2020, le TAC devra se tenir chaque deux ans.

Fraternel poignet de mains entre les présidents Kaboré et Ouattara

Comme la précédente en juillet 2018 à Yamoussoukro, les présidents Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré étaient bien présents à la huitième conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) qui s’est achevée ce mercredi à Ouagadougou par le traditionnel communiqué final.

L’on retiendra qu’après 2020, le TAC devra se tenir tous les deux ans. Mais, que les comités de suivi et de supervision du TAC continueront de se rencontrer annuellement pour s’assurer de la mise en œuvre des engagements.

L’autre moment fort de cette  8e TAC, côté ivoirien, c’est l’élévation du président ivoirien, Alassane Ouattara  à la dignité de Grand-Croix de l’ordre de l’Etalon du Burkina par son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

Comme lors des précédentes éditions ici à Ouaga et à Yamoussoukro, les présidents ADO et Rocko ont redit tout le bien qu’ils pensent du TAC dont les débuts remontent en 2008 avec les présidents Laurent Gbagbo et Blaise Compaoré.

Le TAC, ont réitéré l’un et l’autre président, un formidable instrument de raffermissement des liens peuples burkinabè et ivoiriens, unis par l’histoire et la géographie.

Martin Philippe

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.