La 4e  édition de la Coupe panafricaine des débats (COPAD) 2019 se déroule du 28 juillet au 02 août 2019 à Ouagadougou. Après le lancement officiel de la compétition par la première dame du Faso Sika Kaboré, il ne reste à ce jour que 3 pays en lice sur les 12 pays au coup d’envoi.  Depuis cet après-midi du 31 juillet, l’on connaît  les noms de ce trio de tête, à savoir le Tchad, le Benin  et le Burkina Faso.

Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, accueille la Copad 2019 depuis le 28 juillet. Cette activité qui concerne les jeunes des pays africains, offre un espace d’échange, de promotion de leadership par l’éloquence  et de favoriser l’esprit de débat oratoire pour promouvoir la cohabitation et l’éducation des jeunes.

Prennent part à cette compétition, douze pays d’Afrique centrale et occidentale à savoir: le Burkina Faso, le Bénin, le Cameroun, la Cote d’ivoire, le Gabon, la Guinée, le Mali, le Niger, la République centrafricaine, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Apres le premier round qui a permis de conserver seulement six équipes sur les douze, le deuxième round a quant lui éliminé trois équipes pour ne laisser que trois finalistes à savoir : le Tchad, le Benin  et le Burkina Faso.

Parmi ces trois prétendants au trophée Sika Kaboré, seuls les deux premiers des tours qualificatifs devront jouer la finale prévue le vendredi 02 août à la salle des banquets de Ouaga 2000. Les matchs qualificatifs se jouent à l’Université Aube Nouvelle (Ex ISIG). Les compétiteurs au nombre de 60, sont quant à eux, logés au campus de 2IE Ouaga.

Le tenant du titre, Burkina Faso, aguerri des débats oratoires souhaite conserver sa trône, face au Tchad, qui est sa première participation à la COPAD, mais qui a créé de la surprise en éliminant au premier tour, son voisin de l’Ouest, le Cameroun (13,20/20 contre 14,60/20). Mais c’est surtout les joutes houleuses et l’élimination du Mali (13\20 contre 15\20), pays initiateur de la COPAD et double champion, qui a créé une surprise chez  l’auditoire, qui considère le Tchad comme un novice en la matière. Mais pourtant, les Sao du Tchad et leurs nombreux supporters affirment le contraire et veulent aller jusqu’au bout de la compétition.

Pour rappel, la COPAD a été créée en 2015 par la Première dame malienne, Aminata Maïga Kéita au travers de l’ONG AGIR et l’Action pour la conscience citoyenne (ACC). C’est une compétition annuelle où des étudiants représentent leurs pays respectifs pour débattre sur des thèmes proposés par les organisateurs. La finale de cette 4e édition est prévue dans la matinée du vendredi 2 août 2019 à la salle de conférences de Ouaga 2000 sur le thème: << La force du G5 sahel est un bouclier efficace contre le terrorisme >>.

Ousme Bichara

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.