Les secteurs structurés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ont tenu ce samedi, 29 février 2020 à Ouagadougou, leur assemblée générale. Occasion pour les animateurs de lever un coin de voile sur le bilan en terme de réalisation socio-économiques du président Roch Marc Christian Kaboré.

Ludovic Bationo, le coordonnateur des secteurs structurés du MPP

«Résilience du peuple burkinabè dans la mise en œuvre du PNDES face aux défis sécuritaires ». C’est sous ce thème que les secteurs structurés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ont tenu ce samedi, 29 février 2020 à Ouagadougou, leur assemblée générale. L’évènement a réuni du monde avec quelques 1 500 participants.

Cette AG fut l’occasion pour Ludovic Bakyono, secrétaire national chargé des secteurs structurés du MPP, et ses camarades d’échanger sur la problématique, dans un contexte où le débat sur l’IUTS fait rage dans l’opinion.  A écouter M. Bationo sur la question, le gouvernement ne fait qu’appliquer la loi de finance 2020.

1 115 écoles électrifiées en quatre

Le ministre Stanislas Ouaro

L’un des moments forts à cette AG des secteurs structurés du MPP a été sans conteste, l’intervention du ministre de l’éducation nationale, de Pr Stanislas Ouaro qui a égrené les réalisations du quinquennat Kaboré. Il a par exemple fait cas de 1 115 écoles électrifiées sur un total attendu de 1000 écoles et de 19 627 bourses scolaires attribuées.

Au regard de ce bilan jugé satisfaisant du président Kaboré, le ministre Ouaro ne doute pas de sa réélection lors de la présidentielle du 22 novembre prochain.

Jean Conombo

Burkina Demain                                                                                

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici