L'ouverture de la session en ligne

Une trentaine de stagiaires de 7 nationalités africaines participent du 24 au 28 août à la sixième édition de la formation des formateurs sur la gouvernance de l’internet. C’est la ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Hadja Fatimata Sanon qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette session virtuelle au nom du Premier ministre.

C’est la ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Hadja Fatimata Sanon qui a présidé la cérémonie d’ouverture
L’ouverture de la session en ligne

Comme les précédentes éditions, la sixième édition de la formation des formateurs sur la gouvernance de l’Internet dont l’ouverture est intervenue ce lundi 24 août, vise à renforcer les capacités des experts africains francophones afin qu’ils puissent participer et contribuer efficacement aux instances internationales du numérique.

Au total, c’est une trentaine de stagiaires de 7 nationalités africaines qui y participent du 24 au 28 août 2020. Coronavirus oblige, la session se fait en ligne.

La commissaire de l’Union africaine en charge de l’énergie et des infrastructures, Dr Abou Zeid

L’ouverture officielle de la session ce lundi a connu l’intervention de plusieurs officiels dont la ministre burkinabè des technologies de l’information et de l’économie numérique Hadja Sanon, représentant le Premier ministre Christophe Dabiré.

Autres interventions importantes d’officiels enregistrées, celle de la commissaire de l’Union africaine en charge de l’énergie et des infrastructures, Dr Abou Zeid ou du Dr Dawit  Békélé ; du vice-président Afrique  de Internet Society, ou de Charles Millogo, président de l’Autorité de régulation du secteur des communications électroniques et des postes (ARCEP).

«Je voudrais féliciter l’ONG ITICC et l’ensemble de ses partenaires pour cette initiative qui contribue nul doute à créer une masse critique d’expert dans le domaine de la gouvernance de l’Internet en Afrique », a indiqué la ministre Sanon.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici