Plus que par le passé, les infrastructures seront un facteur clé dans la politique de construction de l’Afrique dans cette période critique post Covid-19. La problématique sera au centre de la première réunion extraordinaire du Comité technique spécialisé sur les transports, les infrastructures intercontinentales et interrégionales, l’énergie et le tourisme (STC-TTIIET) se tiendra virtuellement du 14 au 15 décembre 2020, sous le thème «Priorités des infrastructures de l’Afrique 2020-2030». Plus de précisions dans ce communiqué de presse.

La première réunion extraordinaire du STC-TTIIET examinera 73 projets d’infrastructure régionaux potentiels

«Les ministres africains des infrastructures se réunissent virtuellement pour valider la deuxième phase du PIDA et le lancement de l’AfSEM

La première réunion extraordinaire du Comité technique spécialisé sur les transports, les infrastructures intercontinentales et interrégionales, l’énergie et le tourisme (STC-TTIIET) se tiendra virtuellement du 14 au 15 décembre 2020, sous le thème Priorités des infrastructures de l’Afrique 2020-2030.

Organisé par la Commission de l’Union africaine (CUA) en collaboration avec l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD), la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), le STC-TTIIET veut valider la liste des projets prioritaires pour la deuxième phase du programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA-PAP2).

Le PIDA PAP2 comprend 73 projets d’infrastructure régionaux potentiels dans les secteurs de l’énergie, des transports, de l’eau transfrontière et des TIC qui ont été classés par ordre de priorité parmi une longue liste de plus de 240 projets proposés par des experts sectoriels des États membres, des communautés économiques régionales et des institutions spécialisées.

La liste ainsi que les documents stratégiques à savoir la stratégie de mise en œuvre du PIDA PAP2, la stratégie de financement et la stratégie de partenariat seront soumis à l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine en février 2021, pour adoption.

Avant la réunion S.E. Le Dr Amani Abou-Zeid, commissaire chargé des infrastructures et de l’énergie à la Commission de l’Union africaine, a déclaré: «Le STC-TEIIET est une étape importante car il définit les priorités en matière d’infrastructure de l’Afrique pour la prochaine décennie».

Selon le commissaire, la pandémie actuelle du COVID-19 a encore accentué la nécessité pour l’Afrique de se concentrer sur un développement d’infrastructures inclusif et durable. «La pandémie a démontré que les infrastructures africaines doivent se préparer à des calamités massives et inverser les effets dévastateurs des futures catastrophes, car ce ne serait pas la dernière. Nous avons à la fois les instruments et la détermination pour y parvenir. Il est maintenant grand temps de s’unir pour tirer le meilleur parti de nos programmes de développement des infrastructures».

La session, entre autres, devrait également discuter et valider la politique, la feuille de route et la structure de gouvernance du marché unique africain de l’électricité (AfSEM). L’AfSEM devrait être lancé en février 2021 lors de l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine. La première phase de l’AfSEM devrait être achevée dès 2023 et devrait devenir pleinement opérationnelle d’ici 2040.

Le STC-TIIIET fournit également une plateforme de suivi de la mise en œuvre du “ Plan d’action d’urgence COVID-19 pour la résilience et le relèvement, qui a été adopté par le Bureau du STC en mai 2020. Le plan d’action d’urgence définit les mesures prioritaires pour que l’Union africaine, ses États membres et ses partenaires répondent de manière adéquate à la pandémie de COVID-19 à court, moyen et long termes.

Les ministres responsables de l’énergie, des transports, des eaux transfrontières, des TIC et du tourisme ainsi que les experts des États membres de l’UA, de l’Union africaine (UA), des institutions spécialisées, des organisations internationales et des partenaires au développement assisteront à cet événement de haut niveau.

Précédée par la réunion d’experts, qui débute le 14 décembre, la réunion des ministres aura lieu le 15 décembre 2020».

À propos des comités techniques spécialisés (CTS)

Les comités techniques spécialisés (CTS), qui constituent un organe technique important de l’UA, ont été créés en vertu de l’article 25 du Traité de la Communauté économique africaine (Traité d’Abuja). Avec la transformation de l’OUA en UA, les CTS ont été reportés par l’Acte constitutif de l’Union africaine en vertu des articles 14 à 16.

Les CTS devraient travailler en étroite collaboration avec les différents départements de la CUA pour apporter des contributions bien informées dans leurs domaines de spécialisation aux travaux du Conseil exécutif de l’UA. Ils devraient également être impliqués dans le suivi de la mise en œuvre des programmes de développement par la CUA et les Communautés économiques régionales (CER).

Par conséquent, l’opérationnalisation précoce des CTS devient impérative, compte tenu de l’objectif global d’accélération de l’intégration continentale et de l’importance attachée à la mise en œuvre efficace des programmes et projets de l’Union. À cette fin, la Conférence de l’Union a adopté la Décision: Assembly / AU / Dec.227 (XII) reconfigurant les CTS existants et en a créé une sur les transports, les infrastructures intercontinentales et interrégionales, l’énergie et le tourisme (STC-TIIIET). Le CTS a tenu sa première réunion en République togolaise en mars 2017 et se réunit tous les deux ans.

Pour les demandes des médias, veuillez contacter:

  1. Mme Esther Azaa Tankou | Chef de la Division de l’information | Direction de l’information et de la communication, Commission de l’Union africaine | Mobile: +251911361185 | Courriel: yamboue@africa-union.org
  2. M. Gamal Eldin Ahmed A. Karrar | Chargée de communication principale | Direction de l’information et de la communication (DIC) | Courriel: GamalK@africa-union.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici