Les officiels dont le président Roch Kaboré à l'inauguration du Centre

Le Burkina Faso dispose depuis ce vendredi 9 avril de son premier centre de radiothérapie. Don du Qatar à notre pays, le précieux dispositif sanitaire sis au CHU Bogodogo à Ouagadougou, a été officiellement inauguré en présence du président Roch Marc Christian Kaboré qui a salué à sa juste valeur l’aboutissement du projet.

Les officiels dont le président Roch Kaboré à l’inauguration du Centre

D’un coût total de 7 milliards 700 millions de FCFA, pour une capacité de prise en charge de 1500 patients par an, le centre de radiothérapie de Bogodogo a été officiellement inauguré par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, en présence d’un représentant des plus hautes autorités du Qatar, donateur du joyau de grande portée sanitaire.

Plusieurs pathologies bientôt traitées sur place

Avec ce premier centre de radiothérapie, plusieurs pathologies notamment les cancers  jusque-là traitées à l’étranger, pourront bientôt être traitées sur place au Burkina Faso. Il s’agit notamment des cancers du poumon, du rectum, du col de l’utérus, de l’œsophage, de l’estomac, la prostate.

«Ce centre de radiothérapie permettra de traiter désormais sur place, plusieurs  cas de cancers et de réduire les évacuations sanitaires à l’extérieur», a rappelé à ce propos le président Kaboré.

«J’invite la population à adhérer aux campagnes de dépistage de ces maladies, car les cancers se guérissent si et seulement si, ils sont diagnostiqués tôt, pour une prise en charge précoce et efficace», a indiqué pour sa part le Premier ministre Christophe Dabiré.

Les animateurs du nouveau centre de radiothérapie de Ouagadougou bénéficieront d’une formation de trois mois au Qatar afin de leur permettre d’être opérationnels.

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici