Ousseini Tamboura, ministre de la communication, des relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement burkinabè

Dans un communiqué daté de ce mardi 27 avril et signé du ministre de la communication, des relations avec le parlement et porte-parole, le gouvernement burkinabè revient sur les circonstances de la survenue de l’attaque terroriste de lundi à Pama, dans l’Est du pays.

Ousseini Tamboura, ministre de la communication, des relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement burkinabè

«L’incident a eu lieu précisément à hauteur de la réserve de Pama où les éléments du convoi s’étaient rendus à bord d’un véhicule et sur les motocyclettes. Les expatriés sont au nombre de trois (03), de nationalités Espagnole et Irlandaise. Selon les premières informations disponibles, au cours de leur excursion, l’équipe est tombée sur une position tenue par des terroristes qui ont ouvert le feu», indique le communiqué gouvernemental qui ne confirme pas l’identité des ravisseurs, ni le nombre des morts qui circulent sur les réseaux sociaux.

«Toutefois, des images de corps sans vie de trois  (03) expatriés non encore formellement identifiés, circulent sur les réseaux sociaux. Pour l’heure, l’identité des ravisseurs n’est pas clairement établie», a mentionné ledit communiqué. 

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici