«Moah, le fils de la folle» a été présenté aux journalistes et au grand public ce samedi 19 juin 2021 au CENASA

«Moah, le fils de la folle» est le titre d’un roman, une œuvre  de fiction. Son auteur, Clément Zongo, était ce samedi 19 juin face au public pour la cérémonie de dédicace de l’ouvrage.

L’écrivain et journaliste chroniqueur burkinabè, Clément Zongo, est l’auteurde «Moah, le fils de la folle»
Un ouvrage de 210 pages

C’est une œuvre romanesque de grande facture qui a été présentée aux journalistes et au public ce samedi 19 juin 2021 à Ouagadougou, puisqu’elle a décroché en 2017, le premier prix roman de la Semaine nationale de la culture (SNC).

Il s’agit de «Moah, le fils de la folle» de l’écrivain et journaliste chroniqueur burkinabè, Clément Zongo. Le roman de 210 pages relate l’histoire de Moah et de sa mère, une folle. Une fiction qui s’inspire au départ d’une réalité.

«Moah, le fils de la folle» a été présenté aux journalistes et au grand public ce samedi 19 juin 2021 au CENASA
Des participants à la cérémonie de dédicace du roman ce 19 juin à Ouagadougou

«J’étais en train de passer au marché de Katr-Yaar quand j’ ai constaté un attroupement de femmes. Je me suis alors arrêté pour voir ce qui se passait. Je vis un enfant en pleur. Des femmes sur place tentaient en vain de le calmer. Par la suite, ma surprise fut grande quand je me suis rendu compte que ma mère était une malade mentale… C’est ainsi que m’est venue l’idée de «Moah, le fils de la folle»», a confié l’écrivain Clément Zongo, tellement il a été marqué par cette scène.

Pour la suite de l’histoire de «Moah, le fils de la folle», rendons en librairie où  le roman  est accessible au prix unitaire de 4 000 F CFA.

Martin Philippe

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.