Souleymane Badiel, secrétaire général de la Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER); s’est prononcé sur l’impact de la maladie à Coronavirus sur le système éducatif national

Souleymane Badiel, secrétaire général de la Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER) qui était l’invité de nos confrères de RFI, s’est prononcé sur l’impact de la maladie à Coronavirus sur le système éducatif national. 

A l’écouter, l’impact va certainement se ressentir sur quelques années encore. En effet, en 2O20 avec la suspension pendant six mois des classes à cause de la maladie à Coronavirus, cela a eu impact sur les résultats scolaires de l’année scolaire 2020-2021. Ainsi, l’on a enregistré un taux d’échec au BEPC de 72% et de 49% au CEP. Et à cela, il faut ajouter des abandons d’élèves après les six mois de suspensions.

Ces effets du Covid-19 viennent s’ajouter au chronique problème des effectifs pléthoriques dans les classes (parfois 120 élèves dans une classe au secondaire).

Pour toutes ces raisons, Souleymane Badiel, l’impact du Covid-19 sur le système scolaire se fera encore sentir sur quelques années.

Souleymane Badiel, secrétaire général de la Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER); s’est prononcé sur l’impact de la maladie à Coronavirus sur le système éducatif national

Salomé Sandrine Bayala

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.