Sur cette image, l'on voit bien le président Alpha Condé bien encadré par des militaires lourdement armés

La tentative de coup d’Etat qui est en cours depuis ce dimanche matin à Conakry semble se confirmer avec les images du président Alpha Condé aux mains d’un groupe de militaires guinéens qui ont annoncé la prise du pouvoir, annonçant avoir dissous la Constitution, le gouvernement et promettant se consacrer au développement du pays.

Le porte-parole des militaires a également annoncé la mise en place d’un Comité national de rassemblement et du développement (CNRD), la fermeture des frontières terrestres et aériennes du pays ; dénonçant entre autres le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation à de la justice, la politisation à outrance de l’administration publique, la gabegie financière, la pauvreté.

Sur cette image, l’on voit bien le président Alpha Condé bien encadré par des militaires lourdement armés

Des faits qui leur ont amené, disent-ils, de «prendre leurs responsabilités devant le peuple souverain de Guinée dans sa totalité». Et d’appeler les militaires à rester dans les casernes et à continuer leurs activités régaliennes, assurant qu’ils ne vont pas commettre les erreurs du passé, mais se consacreront au développement du pays.

La suite des évènements dépendra évidemment de la réaction des militaires dans les casernes, notamment ceux de la garde présidentielle qui serait entrée en résistance face aux putschistes. Mais, s’ils acceptent finalement cette main tendue des auteurs du coup et de rentrer dans les rangs, la page du régime Condé sera ainsi vite  tournée.

L’on est aussi dans l’attente des acteurs de la communauté internationale même si celle-ci a peu d’influence sur ces évènements guinéens.

Colonel Mamady Doumbouya, nouvel homme fort de Guinée

A en croire certaines sources médiatiques, le Colonel Mamady Doumbouya, est le nouvel homme fort de Guinée. Ancien légionnaire de l’armée française, il a été rappelé en Guinée  en 2018 pour prendre le contrôle du Groupement des forces spéciales (GFS), un corps d’élite de l’armée guinéenne dont il est le commandant.

Il est Malinké et originaire de la région de Kankan, en Haute-Guinée.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.