Des cadres de partis sankaristes à l'ouverture de leur conférence ce 4 septembre à Ouagadougou

Les partis sankaristes sous la houlette de Me Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) sont engagés depuis quelque temps dans une dynamique de grand rassemblement avec la mise en route d’un processus de fusion impliquant des formations comme le MPS, l’URD/MS, le CPP/FB et FasoKooz. Une partie importante du processus de fusion s’est jouée ce samedi 4 septembre avec la tenue d’une conférence des cadres des partis concernés.

Me Bénéwendé Stanislas Sankara est en pointe dans la dynamique pour un plus rassemblement des Sankaristes

Me Bénéwendé Stanislas Sankara, en pointe pour cette nouvelle dynamique, nous l’avait signifié : «la fusion ne se fera pas seulement au sommet mais à tous les niveaux y compris la base». La tenue ce jour 4 septembre d’une conférence des cadres, s’inscrit dans cet esprit d’une appropriation du processus à tous les niveaux, en particulier au niveau des cadres ici. Que les différents cadres aient la même vision de l’idéal sankariste sur lequel sera bâti le projet de société à même d’offrir au peuple burkinabè une alternative, «un développement endogène», comme dira Me Sankara à l’issue de l’ouverture de la conférence.

Des responsables de partis sankaristes engagés dans le processus de fusion avec l’UNIR.PS

La présente conférence est destinée aussi à la préparation du futur congrès ordinaire des 30 et 31 octobre et 1er novembre 2021 devant consacrer la fusion, la naissance de la nouvelle force sankariste aggrandie. Dans cette perspective, les responsables n’excluent l’arrivée d’autres formations politiques d’ici le congrès de fin octobre. Du reste, c’est le sens qu’il faut donner au récent appel à l’union du président de l’UNIR/PS.

Franck Gildas Bado

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.