Des responsables du SYNACTIV face à la presse ce jeudi 16 seprembre 2021 à Ouagadougou

Alors que dans les ménages, les Burkinabè ne savent plus à saint se vouer avec les hausses inquiétantes des produits de grande consommation ; les commerçants, par le biais du Syndicat National des Commerçants et Transporteurs Contre l’Implantation de la Vie Chère au Burkina Faso (SYNACTIV), ont donné leur lecture de la situation. C’était au cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi 16 septembre 2021 à Ouagadougou.

Pour les commerçants, il ne faut chercher loin. Le phénomène de la vie chère s’explique par l’augmentation des frais à eux imposés sur les corridors routiers.

Face aux journalistes ce jeudi 16 septembre 2021 à Ouagadougou, le secrétaire général de la SYNACTIV Alassane Dipama a évoqué notamment le nouveau système de pesage à eux imposé au niveau de la Firme Afrique Pesage, ce qui contribue à l’entendre en renchérissement des prix des produits sur les marchés.

Des responsables du SYNACTIV face à la presse ce jeudi 16 seprembre 2021 à Ouagadougou

«Instruction a été donnée à la firme Afrique Pesage de procéder dorénavant au Pesage par Tandem. Depuis lors nous payons des taxes pour excédent de chaque pesage (60 000 FCFA/Tonne excédée). Ce qui a pour conséquence la hausse du prix des produits car les transporteurs taxent les commerçants à leur tour», a-t-il confié.  Or, assure-t-il, dans les pays voisins où nous transportons, ce n’est pas le système qui est appliqué.  Le pesage se faisant à leur niveau par Essieu, les pays comme le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Togo et le Mali se sont conformés à tous les niveaux «pour éviter la cherté de la vie dans leurs pays».

Pour les commerçants du SYNACTIV, la solution à la vie chère dans le pays, passe par la résolution de leurs problèmes sur les corridors et de plaider pour la levée des sanctions sur les poids excédant des marchandises et pour une bascule uniforme « Afrique Pesage et Chambre de commerce».

Franck Gildas Bako

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.