Le directeur Henri Ilboudo (extrême gauche), a passé le témoin à Charles Didace Konseibo, nouveau directeur de CEAS Burkina à compter du 3 novembre 2021

Changement à la tête de la direction au Centre écologique Albert Schweitzer du Burkina (CEAS Burkina). Charles Didace Konseibo, précédemment chef de département et vice-président du conseil d’administration de l’ONG, est le nouveau directeur. Il remplace depuis le 3 novembre 2021 Henri Ilboudo, admis à la retraite et qui a occupé le poste pendant dix ans.

Charles Didace Konseibo (micro) a succédé à Henri Ilboudo (à sa gauche) à la direction de CEAS Burkina

Après dix ans de bons et loyaux services –août 2011-juillet 2021-à la direction du Centre écologique Albert Schweitzer du Burkina (CEAS Burkina) ; Henri Ilboudo, admis à la retraite, a passé la main le 3 novembre dernier à son successeur, en l’occurrence Charles Didace Konseiba, précédemment chef du département recherche et technologies appliquées et vice-président du conseil d’administration.

3 prix au 13ème FRSIT

Le directeur Ilboudo passe la main à un moment où la maison CEAS Burkina se porte plus ou moins bien. En effet, l’Association a raflé 3 prix à la treizième édition du Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT) avec les technologies primées –batteuse, broyeuse multifonctionnelle adaptée à mobipompe et hache-paille.

Les membres de la délégation de CEAS Burkina les mains chargées ce 10 novembre 2021 dans les locaux de AGRA Burkina

Et c’est les bras chargés de distinctions que le tout nouveau directeur Charles Didace Konseibo a conduit ce 10 novembre une délégation à l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA). Signe de son engagement à marcher dans les pas de ses prédécesseurs à la tête de la direction de cette ONG créée depuis 1982 et qui fait depuis plusieurs années, voire décennies la fierté du pays notamment dans les domaines de la recherche appliquée ; de la conception et du transfert de techniques appropriables pour un développement durable. Ainsi, elle intervient dans les secteurs des énergies renouvelables ; des équipements de transformation ; de l’agro- écologie ; de l’agro-transformation ; de l’eau et assainissement.

Martin Philippe

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.