Ramata Compaoré a été désignée vice-présidence du comité de concertation

A l’occasion de la 17e édition de la semaine du numérique, l’Association burkinabé des domaines internet (ABDI)  a procédé à l’installation du comité de concertation du task force IPV6 Burkina. Un comité dirigé par Ramata Compaoré.  Elle a pour mission le déploiement du task force IPV6 Burkina, la nouvelle version internet qui va résoudre le problème de pénurie de la version IP4. La cérémonie d’installation du comité de concertation du task force IPV6 Burkina a eu lieu ce jeudi 11 novembre 2021 à la maison de la culture Anselme Titiaman Sanou.

Ramata Compaoré, vice-présidence du Comité concertation de Task force IP6 V6 Burkina Faso, recevant des félicitations

 Freiner le retard du Burkina Faso sur le plan des TIC, l’Association Burkinabé des Domaines Internet (ABDI), a décidé d’en faire son cheval de bataille.  En effet, pour se connecter à l’Internet il est nécessaire de faire recours à l’adresse IP. Et selon le président du conseil d’administration de l’ABDI, l’utilisation de la version IP4 rencontre une pénurie avec le développement croissant de l’Internet. C’est suite à cette pénurie que la version IPV6 va naître pour résoudre plus de problèmes à l’avenir.

Une version encore méconnue que l’Association burkinabé des domaines internet veut davantage faire connaitre à tous les acteurs du système. Pour y arriver un comité de concertation dirigé par Ramata Compaoré. Ce comité de concertation a pour mission entre autres de s’approprier la technologie IPV6, l’expliquer à tous les acteurs de l’écosystème et les accompagner dans le déploiement de cette nouvelle version.

Une tâche lourde mais pas impossible pour la nouvelle vice-présidente du comité de concertation Task force IP6 V6 Burkina Faso. Pour relever le défi, Ramata Compaoré compte mener plusieurs activités.  Il s’agit de l’organisation des séances de sensibilisations, d’information à l’adresse des différentes entreprises. Des actions qui vont sans doute selon Ramata COMPAORE convaincre les acteurs du système sur l’importance de migrer vers la version IP V6 vue que les ressources d’IP V4 se font rares.

L’association burkinabé des domaines internet (ABDI) est une organisation à but non lucratif. Elle œuvre pour la construction du développement de l’internet.

Aïcha Blegna, Bobo

 Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.