La deuxième caravane des énergies renouvelables a sillonné plusieurs artères de la capitale ce samedi matin

Plusieurs artères ont connu ce samedi matin le passage des caravaniers de la Coalition nationale des OSC pour la promotion des énergies renouvelables et l’accès à l’énergie durable et à l’efficacité énergétique au Burkina Faso (CNPDER-BF). Habillés en tee-shirt-casquettes et juchés sur un porte-char, ils ont sillonné Ouagadougou pendant au moins deux heures. Parti du rond-point de la Patte d’Oie dans l’arrondissement 12, ils ont terminé leur périple de sensibilisation au sein du lycée professionnel régional du Centre.

La coalition nationale des OSC pour la promotion des énergies renouvelables et l’accès à l’énergie durable et à l’efficacité énergétique au Burkina Faso (CNPDER-BF) a tenu, en collaboration avec la Coopération autrichienne, sa deuxième de caravane des énergies renouvelables pour sensibiliser sur l’importance de la formation professionnelle dans la lutte pour l’accès des populations aux services et produits d’énergie renouvelable.

D’où le thème choisi : «la formation professionnelle pour des installations d’énergie renouvelable de qualité». La caravane s’inscrit dans le cadre de son plaidoyer pour l’accès des populations aux services énergétiques de qualité dans notre pays.

Au départ, de la caravane en face du commissariat de Bogodogo, l’on notait entre autres la présence du président de la CNPDER-BF Charles Didace Konseibo et celle du coordonnateur du projet «Berufsbildung Erneuerbare Energie in Burkina Faso (BBEE-BF) Boubacar Zoundi.

Selon le programme des organisateurs, la caravane devrait sillonner plusieurs artères de la capitale avant d’arriver à son point de chute, le lycée professionnel régional du Centre, où est prévu une conférence de presse pour faire le bilan avec les journalistes. Nous y reviendrons donc.

Artères à sillonnées par la deuxième caravane des énergies renouvelables

Le dispositif d’accueil au lycée professionnel régional avant l’arrivée des caravaniers

Parti du rond-point de la Patte d’Oie dans l’arrondissement 12, la caravane devrait sillonner les artères suivantes de la capitale :

1-Boulevard France Afrique (Boulevard de l’insurrection)

2-Avenue Père Joseph Wresinskin

3-Boulevard Mouammar Kadhafi

4- Boulevard des Tensoba.

5- Rue Zuug-Siiga

6- Rue Trend Beogo (rue 30.81 et rue 29.13)

7- Boulevard Charles De Gaulle

8- Avenue Général Bila Zagré

9- Avenue de l’indépendance

10- Avenue du Capitaine Thomas Sankara.

La caravane devrait se terminer par une conférence de presse-bilan des organisateurs. Nous y reviendrons

Martin Philippe

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.