De droite à gauche, les conférenciers, Boubacar Zoundi, coordonnateur du BBEE-BF ; Charles Didace Konseibo, président de la CNPDER-BF ; Bintou Roseline Traoré, censeure du LPRC

La coalition nationale des OSC pour la promotion des énergies renouvelables et l’accès à l’énergie durable et à l’efficacité énergétique au Burkina Faso (CNPDER-BF), avec la collaboration de la Coopération autrichienne via le projet ‘’Formation Professionnelle en Energie Renouvelable au Burkina Faso’’, son pari de tenir ce 18 décembre 2021 à Ouagadougou, sa deuxième édition de la caravane pour la promotion des énergies renouvelables, placée sous le thème de la formation professionnelle.

La deuxième caravane des énergies renouvelables a sillonné plusieurs artères de la capitale ce samedi matin

«La formation professionnelle pour des installations d’énergie renouvelable de qualité». C’est le thème de la deuxième édition de la caravane pour la promotion des énergies renouvelables qui a eu lieu ce samedi 18 décembre 2021 à Ouagadougou. A entendre les organisateurs, en l’occurrence la coalition nationale des OSC pour la promotion des énergies renouvelables et l’accès à l’énergie durable et à l’efficacité énergétique au Burkina Faso (CNPDER-BF) et «Berufsbildung Erneuerbare Energie in Burkina Faso (BBEE-BF)», ‘’Formation Professionnelle en Energie Renouvelable au Burkina Faso’’, l’initiative qui intervient après celle de 2018, aura atteint pleinement ses objectifs.

De droite à gauche, les conférenciers, Boubacar Zoundi, coordonnateur du BBEE-BF ; Charles Didace Konseibo, président de la CNPDER-BF ; Bintou Roseline Traoré, censeure du LPRC

«Ce 18 décembre sera gravé en lettre d’or dans notre action de plaidoyer pour l’accès des populations aux services et produits d’énergie renouvelable de qualité», a indiqué le président de la CNPDER-BF Charles Didace Konseibo, au cours de la rencontre bilan avec la presse.

Le président de la CNPDER-BF Charles Didace Konseibo a rappelé les actions de la Coalition depuis sa création

En effet, l’objectif de cette deuxième caravane, c’était de sensibiliser les populations sur la contribution des énergies renouvelables à leur résilience face aux effets du changement climatique, et en particulier sur la formation professionnelle qui permet de tendre vers l’accès effectif des populations aux services et produits d’énergie renouvelable de qualité, a-t-il soutenu, rappelant les différentes actions de plaidoyer menées par la CNPDER-BF depuis sa création le 3 août 2017.

Que ce soit auprès des institutions publiques telles le ministère de l’énergie, des mines et des carrières, aujourd’hui ministère de la transition énergétique ; le ministère de la jeunesse et de la formation professionnelle ou le ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation, et de la promotion des langues nationales. Que ce soit auprès des acteurs privés ou des établissements d’enseignements techniques et professionnels.

Le potentiel du secteur des ER en matière de création d’emplois jeunes

Le président de la CNPDER-BF  a évoqué l’aspect collaboratif du plaidoyer mené par la CNPDER-BF, forte aujourd’hui d’une trentaine de structures membres, insistant sur les évidences produites à partir d’études réalisées. C’est le cas par exemple de cette étude menée qui met en évidence le potentiel existant en matière d’emplois dans le secteur des énergies renouvelables pour les jeunes, pour peu que ceux-ci soient bien formés.

Et c’est là qu’intervient toute l’importance du rôle joué par la Coopération autrichienne via son projet «Berufsbildung Erneuerbare Energie in Burkina Faso (BBEE-BF)», ‘’Formation Professionnelle en Energie Renouvelable au Burkina Faso’’.

Poursuivant le même objectif, à savoir la qualité dans le secteur des énergies renouvelables au Burkina Faso, la Coopération autrichienne via «Berufsbildung Erneuerbare Energie in Burkina Faso (BBEE-BF) (BBEE BF) s’est jointe à la CNPDER-BF pour l’organisation de cette deuxième édition de la Caravane des énergies renouvelables.

Soutien de la coopération autrichienne aux établissements

Boubacar Zoundi, coordonnateur du BBEE-BF, représentant du chef de bureau de la Coopération autrichienne, soulignant l’importance de la formation professionnelle

Dans son intervention au cours de la conférence de presse bilan, le coordonnateur de BBEE-BF, Boubacar Zoundi, représentant du chef du bureau de la Coopération autrichienne, s’est félicité du bon déroulement de l’initiative conjointe qui aura permis de lever un coin de voile du soutien de la coopération autrichienne aux établissements d’enseignement techniques et professionnel au Bukina Faso.

Le lycée professionnel régional du Centre, l’ancêtre du lycée technique de Ouagadougou, en est une parfaite illustration de ce soutien inestimable de la Coopération autrichienne en matière de formation professionnelle, comme l’a si bien relevé la censeure Bintou Roseline Traoré dans son mot de bienvenue.

Le laboratoire de l’établissement qui a abrité la conférence de presse a été, en plus de l’appui technique et professionnel, équipé en matériels adéquats d’apprentissage.

Journée portes ouvertes du LPRC

Le dispositif d’accueil au lycée professionnel régional avant l’arrivée des caravaniers

Boubacar Zoundi a insisté sur l’importance de la formation professionnelle et technique pour un pays comme le nôtre qui aspire au développement. Et à l’entendre, bien agir en matière de formation professionnelle, passe aussi par la bonne planification et qui pour être bien faite, passe encore, une fois de plus, par la bonne formation professionnelle.

Bonne formation professionnelle, gage de services et produits d’énergies renouvelables de qualité, et à laquelle les jeunes ont été invités. Eux qui ont participé massivement à cette deuxième caravane des énergies renouvelables 2021.

Bref, les journées portes ouvertes du lycée professionnel régional du Centre tenues les 17 et 18 décembre ont donné aux nombreux visiteurs une idée de ce que peut apporter la formation professionnelle en termes de créativité, d’innovation, d’entrepreneuriat, de production de biens et services, de développement.

Martial Gouba

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.