Le Premier ministre Lassina Zerbo a réussi son examen de passage devant l''Assemblée nationale

L’accès à l’énergie occupe une place importante  dans le programme du gouvernement Lassina Zerbo. Face aux parlementaires ce vendredi dans le cadre de sa déclaration de politique générale, il a décliné sa vision et orientations concernant le secteur, notamment sur la Transition énergétique avec à la clé une prospective nucléaire pour assurer l’approvisionnement industriel.

Le Premier ministre Lassina Zerbo a abordé le secteur de l’énergie dans sa déclaration de politique générale

‘’Nous devons accélérer le basculement de l’offre vers les énergies renouvelables amorcé avec le solaire ces dernières années, développer des mécanismes de rationalisation de l’énergie dans le cadre de l’efficacité énergétique et réaliser les études préalables à l’implémentation des mini centrales nucléaires de type SMR (Petits réacteurs modulaires) qui devraient prendre en charge dans le futur, les besoins en énergie des entreprises industrielles’’, a-t-il soutenu.

 Voici l’intégralité de l’intervention sur le secteur de l’énergie et  des hydrocarbures.

 ‘’Créer les conditions permettant aux burkinabè d’accéder davantage à de meilleures opportunités économiques fera partie de la politique de mon gouvernement. Cette composante vise à identifier et mettre en œuvre les mesures et actions nécessaires à la transformation structurelle de l’économie, consignées dans l’axe 4 du PNDES-II.

Transformer l’économie suppose de réduire les coûts structurels pour accroître sa compétitivité globale et augmenter la productivité dans les différentes branches d’activités.

Ainsi, en ce qui concerne l’énergie, nous devons dès à présent nous inscrire dans la dynamique de la transition énergétique qui implique une modification structurelle profonde de nos modes de production et de consommation de l’énergie. Nous nous attellerons à renforcer les systèmes de production de l’énergie afin d’assurer sa disponibilité permanente et son accessibilité à la fois pour les ménages, les services publics et les entreprises.

Tout en œuvrant à l’accroissement de la production dans le cadre du mix énergétique, nous devons accélérer le basculement de l’offre vers les énergies renouvelables amorcé avec le solaire ces dernières années, développer des mécanismes de rationalisation de l’énergie dans le cadre de l’efficacité énergétique et réaliser les études préalables à l’implémentation des mini centrales nucléaires de type SMR (Petits réacteurs modulaires) qui devraient prendre en charge dans le futur, les besoins en énergie des entreprises industrielles.

Dans le domaine de l’électricité particulièrement, mon Gouvernement mettra tout en œuvre, pour l’achèvement dans les meilleurs délais, des projets de construction de centrales solaires d’une capacité d’environ 500 MWc.

Il poursuivra les travaux de modernisation du réseau de transport et de distribution de l’énergie électrique, notamment dans le cadre de la mise en œuvre du second compact Millénium challenge. Dans le cadre de ce compact, des audits seront menés dans le but d’améliorer la gouvernance de la SONABEL, pour réduire les subventions de l’Etat.

Dans ce secteur, l’ambition de mon Gouvernement est de doubler la puissance électrique disponible en la faisant passer à 1500 MW en 2025, contre 712,2 MW en 2020, de porter le taux de couverture électrique de 45% en 2020 à 75% en 2025 et de travailler à accroître de façon significative le taux d’accès des populations à l’énergie.

Nous poursuivrons l’implémentation du Projet d’Electrification et de Développement des Connexions à l’Electricité (PEDECEL) et le renforcement des actions de l’Agence burkinabè de l’électrification rurale (ABER) et de l’Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité (ANEREE) afin qu’elles contribuent efficacement à cet objectif.

Au niveau des hydrocarbures, les projets visant à multiplier les capacités actuelles de stockage par 2,5 à Bingo et par 4 à Péni seront accélérés.

Et plus généralement, comme pour toutes les sociétés d’état, un audit organisationnel de la SONABHY sera mené, dans l’objectif d’améliorer ses performances’’.

Grégoire B. Bazié

Burkina Demain

Source : Déclaration de politique générale du Premier ministre Lassina Zerbo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.