Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré s'est démis de ses fonctions

Pour cet énième sommet de la CEDEAO sur le Mali  prévu pour ce dimanche 9 janvier 2022, le Burkina Faso  sera représenté au plus haut niveau.

’Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a quitté Ouagadougou cet après-midi pour Accra au Ghana où il prendra part ce dimanche au sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation politique au Mali,

‘’Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a quitté Ouagadougou cet après-midi pour Accra au Ghana où il prendra part ce dimanche à un sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation politique au Mali’’, nous apprend en effet un communiqué de la Direction de la communication de la présidence du Faso.

Pour les deux précédents sommets, le chef de l’Etat burkinabè s’était fait représenter respectivement son ex-ministre des affaires étrangères Alpha Barry et son ex-Premier ministre Christophe Dabiré.

Cette fois-ci, avec l’accalmie sur le front sécuritaire, il sera bien sur place dans la capitale ghanéenne aux côtés de ses pairs. Ce sommet intervient après les assises nationales maliennes qui ont préconisé la prolongation à 5 ans de la Transition malienne. Mesure qu’entendent mettre en œuvre les autorités maliennes et à laquelle la CEDEAO par principe est opposée.

Et beaucoup redoutent que ce sommet de la CEDEAO, précédé d’un autre sommet avec le même objet c’est-à-dire celui de l’UEMOA, toujours à Accra, vienne alourdir les sanctions contre les autorités de la Transition.

Donc, affaire à suivre…

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.