Le président du Faso le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a reçu ce mardi en audience nos ambassadeurs en poste à Bamako, Accra, Bruxelles, Washington, Genève, New York, Addis-Abeba et Paris. Le chef de l’Etat leur a donné des cadrages et des orientations nécessaires à la poursuite de leurs missions, en tenant compte du nouveau contexte national. Plus de précisions dans ce communiqué.

: Le président du Faso donne des orientations Le président du Faso, le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba face aux ambassadeurs

‘’Diplomatie burkinabè : des ambassadeurs reçoivent les orientations du président du Faso

(Ouagadougou, 23 février 2022). Le président du Faso le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a reçu hier en fin de matinée, une délégation d’ambassadeurs couvrant plusieurs juridictions et représentations permanents du Burkina Faso au sein d’organisations sous- régionales ou internationales. Il s’agit des ambassadeurs en poste à Bamako, Accra, Bruxelles, Washington, Genève, New York, Addis-Abeba et Paris. Les diplomates burkinabè ont échangé avec le chef de l’Etat sur la situation actuelle du pays, l’état de la coopération avec leurs pays d’accréditation ainsi que les initiatives prises au regard de la situation nationale.

«Le chef de l’Etat nous a donné des cadrages et des orientations afin de nous permettre de continuer notre mission dans la sérénité », a déclaré l’ambassadeur du Burkina au Mali, le Général Kodjo Lougué à l’issue de l’entrevue avec le président du Faso. Les diplomates burkinabè vont aussi poursuivre « les échanges bilatéraux et multilatéraux avec nos partenaires et amis du Burkina Faso », a-t- il poursuivi.

Selon l’ambassadeur du Burkina Faso en Ethiopie, Représentant permanent auprès de l’Union africaine et de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, Olivia Rouamba, les relations avec les pays d’accréditation sont toujours excellentes notamment dans le volet coopération bilatérale. Cette rencontre avec le président Damiba est donc une occasion de « mener une réflexion pour voir comment on pourrait rassurer nos différents partenaires et aussi consolider les aspects qui le nécessitent au regard des priorités que l’Etat burkinabè se donne, notamment la restauration de l’intégrité territoriale et la lutte contre le terrorisme » a conclu l’ambassadeur Olivia Rouamba.

Direction de la communication de la présidence du Faso’’

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.