Comme ici lors de sa rencontre le 19 février avec les faitières des médias, le président de la Transition burkinabè Henri Paul Damiba, salue l'action des journalistes et des médias à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse

Le monde célèbre ce mardi 3 mai, la Journée mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion, le président de la Transition salue dans ce message le professionnalisme et la contribution des journalistes et des médias dans la construction d’une expression plurielle dans le pays. Voici l’intégralité de son message.

Des hommes et femmes de médias burkinabè dans leurs oeuvres, ce mardi 3 mai au Centre national de presse Norbert Zongo, à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de la liberté de presse

 «Le monde entier célèbre ce 03 Mai, la journée mondiale de la liberté de presse.  Je rends hommage aux hommes et femmes de médias burkinabè qui, dans des situations souvent très difficiles, s’investissent chaque jour pour informer, sensibiliser et éduquer nos compatriotes sur les enjeux et les défis de notre pays et du monde. Le droit d’exprimer librement ses opinions en toute sécurité, dans le respect des textes et dans l’intérêt des citoyens, est un droit fondamental garantie par les lois de notre pays.

Je salue le professionnalisme et la grande contribution des journalistes et des médias à la construction d’une expression plurielle dans notre pays.

Le thème national de cette journée, « Les médias burkinabè face à la révolution numérique: comment mourir pour mieux renaitre? », est une invite à la résilience, à l’extraordinaire capacité d’adaptation de la presse face aux assauts du numérique, pour mieux se consacrer à sa fonction originelle. Il nous appartient à tous d’en saisir les risques et les enjeux au bénéfice de nos populations, afin de faire en sorte que le numérique renforce et protège la profession de journaliste.

A cette occasion, je réaffirme ma disponibilité et mon engagement à garantir l’expression d’une presse libre et indépendante au service de notre pays.

Bonne célébration de la liberté de presse !»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.