Suite aux évènements tragiques de Seytenga (au moins 50 morts), le Président du Faso, Président de la Transition, Président du Conseil des ministres, le Lieutenant-Colonel Paul Henri Damiba, a décrété ce lundi un deuil national de soixante-douze (72) heures

Suite aux évènements tragiques de Seytenga (au moins 50 morts), le Président du Faso, Président de la Transition, Président du Conseil des ministres, le Lieutenant-Colonel Paul Henri Damiba, a décrété ce lundi un deuil national de soixante-douze (72) heures.

«Un deuil national de soixante-douze (72) heures allant du 14 juin 2022 à zéro (00) heure au jeudi 16 juin 2022 à vingt et quatre (24) heures, est observé sur toute l’étendue du territoire national en mémoire des victimes de l’attaque perpétrée par des individus armés non identifiés, contre la commune de Seytenga, située dans la province du Séno, Région du Sahel, dans la nuit du 11 au 12 juin 2022», indique le premier article du décret présidentiel.

«Durant cette période, les drapeaux sont mis en berne sur tous les édifices publics et dans les représentations du Burkina Faso à l’étranger. Les réjouissances populaires, les manifestations à caractère récréatif sont interdites»,  ajoute le DECRET instituant le deuil national de 72 heures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.