La précédente Conférence économique africaine a eu lieu du 2 au 4 décembre 2021 à Praia, au Cap vert, sous le thème «Le financement du développement dans l’Afrique post-Covid-19 »

Après Praia du 2 au 4 décembre 2021, l’édition 2022 de la Conférence économique africaine se déroulera du 9 au 11 décembre prochain à Port Louis, en Ile Maurice, sous le thème : «Soutenir un développement sensible aux climats en Afrique ».  En prélude à l’évènement, les organisateurs ont lancé ce lundi à Abidjan un appel à contribution pour des travaux de recherche et des documents d’orientation portant sur le thème de la Conférence.

«Communiqué de presse

 Conférence économique africaine : les chercheurs invités à soumettre leurs articles pour l’édition 2022

 Abidjan, le 18 juillet 2022 — Les organisateurs de la Conférence économique africaine lancent un appel à contribution pour des travaux de recherche et des documents d’orientation portant sur le thème de l’événement, « Soutenir un développement sensible aux climats en Afrique ».

L’édition 2022 de la Conférence se déroule du 9 au 11 décembre, à Port Louis, en île Maurice. Comme chaque année, elle est organisée par la Banque africaine de développement, la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique et le Programme des Nations unies pour le développement.

L’appel à contributions est sous-tendu par la nécessité de remédier à la vulnérabilité de l’Afrique au changement climatique grâce à des solutions innovantes ; et d’accélérer les investissements via des stratégies de croissance verte.

Les experts ne cessent d’alerter : la plupart des Africains et des économies africaines souffriront d’événements météorologiques extrêmes, devenus plus fréquents et plus graves, causant des dommages à l’agriculture, au tourisme, aux villes, aux infrastructures, aux systèmes d’eau et d’énergie, et même au secteur extractif.

L’appel à contributions porte sur les quatre sous-thèmes suivants :

– Transitions énergétiques justes dans les économies africaines.

– Changement climatique et agriculture.

– Industrialisation intelligente sur le plan climatique de l’Afrique.

– Gouvernance intelligente face au changement climatique.

Les jeunes chercheurs africains sont incités à soumettre leurs travaux, afin de les partager avec un public plus large, gagner en connaissances auprès de chercheurs plus expérimentés et élargir leurs réseaux.

La conférence souhaite recevoir des contributions axées sur les politiques et les solutions, liées au thème et fondées sur des travaux empiriques étayés. Les communications doivent porter sur des mécanismes innovants, auxquels les pays africains pourraient recourir pour mobiliser des ressources financières afin d’atténuer les risques climatiques et s’y adapter.

Après évaluation de toutes les contributions de la conférence, un jury sélectionnera la meilleure œuvre. L’auteur distingué sera primé lors d’une cérémonie de remise de prix. Un numéro spécial de la Revue africaine de développement publiera les travaux sélectionnés.

Les directives sur les soumissions sont disponibles sur le site web de la conférence. Les auteurs intéressés doivent soumettre leurs communications à aec2022@afdb.org, avant le 30 août 2022.

Depuis son lancement, en 2006, la Conférence économique africaine n’a cessé de soutenir la recherche, la discussion sur les politiques et le partage des connaissances sur les enjeux de développement liés à l’Afrique.

Contacts média :

Emeka Anuforo, Département de la communication et des relations extérieures, Banque africaine de développement, e.anuforo@afdb.org

Eve Sabbagh, spécialiste en communication stratégique, PNUD, eve.sabbagh@undp.org

Sophia Denekew, relations avec les médias, CEA, denekews.uneca@un.org»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.