Prestation d'artistes au cours de la cérémonie

Dans la nuit du 25 novembre, s’est tenue à la place de la nation de Koudougou, « SNC TOUR 2016 ». L’initiative vise à faire la promotion des lauréats de ladite édition afin qu’à l’issue de cette tournée de nouveaux horizons puissent s’ouvrir aux artistes. Cette cinquième étape de la caravane s’est déroulée en présence du Directeur Générale de la SNC, Golo Barro, et du haut-commissaire de la province du Boulkiemdé, Hamidou Soré.

Le Directeur Général de la SNC Golo Baro s'adressant aux lauréats
Le Directeur Général de la SNC Golo Barro s’adressant aux lauréats

Après la 18e édition de la SNC tenue le 02 avril 2016 à Bobo-Dioulasso, vient l’étape de la promotion des lauréats par le biais d’une caravane dénommée « SNC TOUR ». Portée par la direction générale de la SNC, son objectif est d’offrir et de présenter ses lauréats aux différentes régions.
Outre cela, c’est une tribune qui leur est offerte pour pérenniser leurs œuvres.

Le top départ de cette caravane a eu lieu le 20 novembre à Gaoua et va parcourir 11 localités. Koudougou, est la 5e étape de cette grande tournée des lauréats en art du spectacle. Et le premier groupe à prester a été l’orchestre Taleard de Bobo-Dioulasso, avec deux chansons fortes appréciées par les mélomanes. Suivis de la troupe Tégawendé de Nabadogo de la région du centre-Ouest, dans la discipline chœur populaire et 7 autres groupes.

Prestation d'artistes au cours de la cérémonie
Prestation d’artistes au cours de la cérémonie

Dans l’ensemble, les artistes ont tenu en haleine durant plus de deux heures le public qui ne sait pas fait prier pour venir les soutenir.
C’était l’occasion pour le directeur générale de la SNC, Golo Barro de remercier tous les acteurs qui ont œuvrés pour la ténue effective de cette caravane à Koudougou. Son plus grand souhait est qu’à la fin de ces tournées, de nouveaux horizons puissent s’ouvrir tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays pour tous ces artistes, qui désormais, sont considérés comme les ambassadeurs de la culture burkinabé.

 

Amandine Sylvia Kankyono
                                                   Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.